Saison 3

 

Alors que Xena et Gabrielle élargissent progressivement leurs voyages à l'Angleterre, à la Chine et au reste du monde, leur relation se détériore petit à petit. Profitant de la situation, plusieurs personnages mal attentionnés échafaudent des plans machiavéliques tout en encourageant Xena et Gabrielle à s'éloigner l'une de l'autre. Entre mensonges, non-dits, rancœurs et trahisons, les deux femmes réussiront-elles à faire face ensemble au nombre toujours croissant de catastrophes ?

Maintenant installée dans un rythme de croisière grâce aux deux précédentes saisons, la série prend cependant un tournant inattendu en complexifiant la relation des deux héroïnes, pilier de la série, affirmant la tendance dramatique amorcée par la saison précédente. Cette troisième saison, résolument adulte, se finit de plus sur un coup de théâtre retentissant, signant le premier véritable cliff-hanger de « Xena, La Guerrière ».

Lorsque Rob Tapert, producteur exécutif, réalisateur et scénariste occasionnel de la série, exprime pour la première fois l'opinion qu'il se fait de la saison à venir, il déclare à l'équipe ne pas vouloir se relâcher. Il veut changer les choses. Le ton est lancé, la troisième saison sera celle de toutes les ruptures. Elle commence en effet sur les chapeaux de roues avec deux épisodes cultes, "Les Furies (The Furies)" et "Un Jour sans Fin (Been There, Done That)" – élu sixième meilleur épisode par les Xenites, mais en vient surtout très rapidement au nœud dramatique de toute la saison : Hope, enfant démoniaque et pomme de discorde entre Xena et Gabrielle. Car pour faire évoluer la série, les scénaristes n'avaient d'autre choix que de s'en prendre à son fondement, la relation des deux héroïnes jusque-là idyllique, les deux saisons précédentes s'étant appliquées à établir qu'elles mourraient l'une pour l'autre et ne pourraient vivre séparées.

De façon insidieuse, à force de cachoteries et de trahisons, ce que décrit la chanson "Hate is the Star" dans "Amertume (The Bitter Suite)", la méfiance puis la haine s'installent entre les deux protagonistes avant d'éclater au grand jour à la moitié de la saison. En effet, les évènements dramatiques s'enchaînent, rendant de plus en plus difficiles les rapports entre Xena et Gabrielle dans l'adversité certes, mais aussi jusque dans la réconciliation. Gabrielle, plus que Xena, souffre de nombreux traumatismes même après leur réunion et va jusqu'à envisager de faire effacer sa mémoire dans "Souvenirs, Souvenirs (Forget Me Not)".

Bien qu'elle ait fait face à certains drames personnels, notamment des morts, dans les saisons précédentes, rien ne l'avait préparée aux différents abus qu'elle subit tout au long de la troisième saison et dont elle gardera les traces jusqu'à la fin de la série, en témoigne une scène poignante de "Au Nom de l'Amitié (The Abyss)", épisode de la sixième et dernière saison. Gabrielle grandit vite, forcée dans l'âge adulte par une vie toujours plus dure, et découvre de façon violente que ses idéaux ne sont pas toujours applicables : elle tue, trahit, souffre, se fait juge et bourreau à la fois.

La troisième saison atteint donc son but de ne pas se reposer sur ses lauriers en malmenant les rapports entre ses héroïnes, ce qui a des répercussions durables sur la plus vulnérable des deux. Tout en restant cohérent par rapport au reste de la série et aux caractères établis de Xena et Gabrielle, cette saison explore les différentes failles et mésententes possibles entre les deux femmes avant de plus se concentrer sur les conséquences qu'apportent de telles divergences.

Néanmoins les changements ne portent pas que sur le lien de la Guerrière et de la Barde, bien que ce soient les plus visibles et les plus marquants, mais affectent également la façon dont leurs aventures sont racontées. Le nombre de stand-alones diminue de façon drastique, les premiers épisodes en plusieurs parties font leur apparition et une bonne connaissance de la série devient cruciale à la compréhension du déroulement de la saison, puisque les épisodes sont désormais regroupés par arcs narratifs et constituent un tout. Cela est entre autres permis par des moyens supérieurs à plusieurs niveaux.

La troisième saison s'offre ainsi des épisodes aux coûts de production accrus, des tournages en extérieur dans d'immenses espaces et des temps de tournage records. Ainsi "Amertume (The Bitter Suite)" est non seulement un des épisodes les plus chers de l'histoire de Xena, mais il fut également le plus long à tourner, juste après "Ange Déchu (Fallen Angel)" de la cinquième saison, soit plus de vingt jours sans compter la pre et post-production, (scénario, costumes, répétitions et enregistrement de la musique...) contre seize en temps normal. Le travail de montage, entre le fait que l'équipe ne réussit jamais à filmer les chansons en une seule prise, seulement en plusieurs fois, que Joseph LoDuca fit des retouches de dernière minute sur ses compositions, et qu'il fallait également synchroniser les mouvements de lèvres des actrices avec les pistes vocales, dura à lui seul quatre semaines et demi... Pour un premier jet seulement.

Autre grand épisode en terme de production, "La Dette (The Debt)" nécessita un travail particulier sur les effets spéciaux et les cascades mais surtout sur les costumes, les décors et les maquillages afin de récréer de façon crédible la Chine ancienne, le tout ayant poussé les différentes équipes à faire des heures supplémentaires. Cependant le travail titanesque apporté porte ses fruits puisque la saison trois rehausse encore la qualité, aussi bien narrative qu'esthétique, de la série en s'éloignant de ce qui a déjà été accompli par les deux premières saisons, et apporte en conséquence pas moins de deux nominations aux Emmy Awards à Xena en 1998.

La troisième saison est donc un tournant crucial pour la série. Alors que les changements, aussi bien formels que fondamentaux, s'étaient jusque-là opérés subtilement, cette saison met les petits plats dans les grands et prend de court. De la structure narrative à l'innocence de Gabrielle, en passant bien sûr par son lien avec Xena, et sans oublier un épisode musical aux couleurs acidulées mais au ton gravissime, tout est chamboulé. Malgré des épisodes en contre-partie plus faibles, que l'équipe elle-même qualifie de « ratés », la troisième saison réussit le pari pourtant risqué de faire prendre un virage à « Xena, La Guerrière » en lui faisant définitivement quitter la case de « série légère ».

 

Par Achéron.

Episodes

01. Les Furies
02. Un Jour sans Fin
03. Les Mercenaires
04. Une Vieille Ennemie
05. L'Espoir de Gabrielle
06. La Dette - 1ère Partie
07. La Dette - 2ème Partie
08. Le Roi des Assassins
09. Guerrière ou Prêtresse
10. Le Défi
11. Instincts Maternels
12. Amertume
13. Seule Contre Tous
14. Le Pardon
15. Les Escrocs
16. Vacances Romaines
17. Souvenirs, Souvenirs
18. La Femme aux Bijoux
19. Le Raz de Marée
20. La Statue
21. La Cérémonie - 1ère Partie
22. La Cérémonie - 2ème Partie